Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 17:31

Explications des désordres au Moyen-Orient :  

des quelques musulmans qui refusent l’évolution de la mondialisation.

 

La mondialisation a également une dimension socioculturelle. Elle conduit, par la production de biens distribués partout dans le monde, à façonner les modes de vie des habitants de notre planète. Elle véhicule aussi des valeurs universelles.

La mondialisation culturelle

c'est

  Mondialisation de la production, des échanges et de la consommation des biens culturels (films, programmes TV, CD et tous les outils des NTC. (Nouvelles Technologie de Comm’)

c'est 

  Mondialisation des normes et des valeurs qui peut conduire à une standardisation des modes de vie ou à un repli culturel et à un métissage culturel.

 La mondialisation de la culture peut se caractériser par une uniformisation appauvrissante. Si la tendance à l’occidentalisation du monde est le phénomène le plus visible, il faut rappeler que l’exportation du modèle culturel dominant ne se réalise pas sans heurts. De nombreuses sociétés résistent plus ou moins violemment et parfois restaurent leur culture d’origine ou du moins ses caractères les plus oppressifs. Au-delà de l’opposition binaire entre un monde occidentalisé et un autre replié sur ses particularismes, n’assistons-nous pas à l’avènement d’une culture mondiale métissée et donc à l’atténuation des spécificités socioculturelles ?

La production de masse est fondée sur la standardisation. Si les activités culturelles deviennent marchandes, elles n’échappent pas à cette standardisation. Elles doivent intéresser un public mondial. Prenons le football, ou l’arrivée de stars de cinéma ou du showbiz. Les musiques font le tour de la  terre et nos classiques deviennent accessibles aux cultures extrême orientales – Chopin ou Haydn et combien d’autres. L’exemple du chanteur Park Jae-Sang, plus connu sous le nom de Psy, est un véritable phénomène mondial. Sa vidéo de « Gangnam Style », le clip du rappeur sud-coréen, dans lequel il danse en imitant un cavalier au galop a été vu plus de 805 millions de fois à travers le monde, sur Youtube et dépasse en audience le Canadien Justin Bieber.

Les réseaux sociaux sont accessibles à tous et, derrière ce foisonnement culturel, se trouvent des outils –téléphone portable, i pad, i-phone, console de jeux,  etc… accessible dans le monde entier. Des universitaires tels que Harrison White ou Mark Granovetter ont élargi l'usage des réseaux sociaux. Le pouvoir au sein des organisations, par exemple, relève davantage du degré avec lequel un acteur social d'un réseau est au centre de plusieurs relations sociales qu'à son titre professionnel effectif. Les réseaux sociaux jouent aussi un rôle fondamental dans l'embauche, dans le succès des sociétés, et dans le rendement professionnel.

Il ne fait aucun doute que leur rôle a été particulièrement important lors du Printemps arabe. En analysant les tweets, échanges, blogs et vidéos échangés sur le web pendant cette période, il a été possible de valider de manière empirique l'influence des sites collaboratifs sur les bouleversements qui se sont produits.

L'Université de Washington s’est penchée de nouveau sur la question, en rappelant que ces sites ont joué un rôle central dans la constitution des débats politiques. Et que les conversations autour de la révolution ont souvent précédé des événements majeurs. Voilà pour le constat. Mais ce qui est intéressant, c'est que les chercheurs proposent cette fois des données chiffrées. Ils ont ainsi analysé plus de 3 millions de tweets, 26,000 articles de blogs et de nombreuses vidéos sur Youtube entre novembre 2010 et mai 2011, en Tunisie et en Egypte notamment. Etude quantitative qui a permis de confirmer les postulats déjà évoqués. "Les gens qui partageaient un intérêt commun pour la démocratie ont bâti des réseaux conséquents et ont organisé des actions politiques", explique Philip Howard, directeur du projet. "Ces dictateurs avaient de nombreux ennemis depuis longtemps mais ils étaient éparpillés. Ces opposants se sont donc servis des réseaux sociaux pour identifier des buts communs, construire une forme de solidarité et organiser des manifestations", résume le directeur du projet précité.

Le processus de déculturation se manifeste par « l’occidentalisation du monde » c’est-à-dire par l’abandon des cultures fondées sur des solidarités sociales au profit d’une culture marchande fondée sur une logique utilitaire. Alors que beaucoup de musulmans, ayant goûté les délices de la mondialisation, fuient, comme tous les boat people, leur pays d’origine, rêvant trouver en occident l’Eden que ces NTC leur promettent.

Les unes des quotidiens de tous les continents ont titré sur les attentats du 11 septembre 2001. Actuellement de nombreux faits (guerres régionales, catastrophes majeures – tsunami – épidémies deviennent des événements qui concernent l’ensemble du monde.)

Serge Latouche - économiste français, penseur de la décroissance - constate qu’aujourd’hui «l’Occident est une notion beaucoup plus idéologique que géographique». Au-delà d’une entité «religieuse, éthique, ou même économique», l’Occident serait d’abord devenu une «entité culturelle», à la fois convoitée et contagieuse. Pour tenter d’y échapper, l’auteur pose le problème en opposant deux choix: «On est enfermé dans un manichéisme suspect et dangereux : ethnocentrisme (concept ethnologique ou anthropologique qui a été introduit par Claude Lévi-Strauss. Il signifie la « tendance, plus ou moins consciente, à privilégier les valeurs et les formes culturelles du groupe ethnique auquel on appartient »[]. Une autre définition restreint l'ethnocentrisme à un  

   «comportement social et une attitude inconsciemment motivés» qui amènent en particulier à «surestimer le groupe racial, géographique ou national auquel on appartient, aboutissant parfois à des préjugés en ce qui concerne les autres peuples ». L'ethnocentrisme peut se trouver aggravé par la pensée raciale., terrorisme identitaire ou universalisme cannibale».

Face à cette homogénéisation  culturelle, se font jour des manifestations de résistance, voire de rejet de la culture dominante. Les exemples  des Talibans (« étudiants en religion » qui prive l’individu de tout droit individuel élémentaire) en Afghanistan, ou de tous les représentants salafistes (mouvement sunnite revendiquant un retour à l'islam des origines, fondé sur le Coran)  ne  sont pas représentatifs de l’Islam. Les principales victimes de l’islamisme ne sont pas les occidentaux mais les musulmans. Le conflit oppose non pas l’occident à l’islam mais l’islam (modéré et laïc) à l’islam intégriste.

Par ailleurs le développement du communautarisme juif, musulman, catholique en France, résulte, en grande partie, de l’exacerbation des conflits internationaux. La manifestation anti-juive en janvier 2009 en France et en Belgique le démontre.

E. Durkheim le souligne. Les communautés ne tirent pas leur légitimité de la rationalisation mais du pouvoir divin ou de la sacralisation des traditions et des mythes. Le retour au communautarisme s’accompagne d’un retour à une solidarité mécanique. La solidarité mécanique résulte de la proximité. Les individus vivent ensemble dans des communautés. Le poids du groupe est très important (famille, travail). Ils partagent des valeurs communes très fortes: la conscience collective est élevée et aucun écart à la norme n'est toléré car, en remettant en cause la conscience collective, c'est la cohésion sociale dans son ensemble qui peut être mise en question.

Chez ces groupes extrémistes moyen-orientaux, le modèle de développement occidental est souvent perçu comme un danger pour l’équilibre social : l’émancipation rapide des femmes a des effets déstabilisants d’où un repli sur soi par peur de ne pas pouvoir contrôler l’évolution et pour certains de perdre leur pouvoir.

C'est ce qui explique la montée de l'intégrisme dans les pays moyen-orientaux et l'idée "d'une épine dans l'esprit" que représente l'Etat d'Israël pour ses voisins. Or tous ces Peuples, ont la même origine et habitent le Croissant Fertile, ils sont fils de Noé : Sem, Cham, Japhet. Les Fils de Noé parcouruent toutes ces régions. Est-ce la Malediction de Cham - qui porte en réalité sur son fils Canaan - qui est un épisode biblique ou cours duquel Canaan est maudit par Noé, son grand-père, pour une faute commise par Cham, son père, qui sera à l'origine de la fracture entre les Frères ? Ce récit, qui évoque en quelques versets la personnalité des pères des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l'Humanité. Est-ce par ce que les Juifs n'ont pas voulu suivre les préceptes de Mahomet ? Force est de constater que les voies suivies divergent totalement, entraînant une haine irrationnelle de l'un envers l'autre.

 La mondialisation a également une dimension socioculturelle. Elle conduit, par la production

de biens distribués partout dans le monde, à façonner des modes de vie des habitants de

notre planète. Elle véhicule aussi des valeurs universelles.

 La modernisation donne au niveau individuel un sentiment d'aliènation et d'anomie (rupture avec les liens traditionnels, une crise d'identité et au recours à la religion.

La modernisation donne au niveau sociétale et macrosocial une désoccidentalisation, un renforcement du pouvoir économique, politique et militaire en une seule main et une affirmation de l'identité culturelle locale.

L’acculturation est le produit d’un échange non symétrique des cultures : la culture dominée va – ou doit – s’adapter à la culture dominante, souvent perçue comme un modèle et qui, de surcroit, dispose d’un pouvoir économique. Par exemple les cultures issues du sud de la Méditerranée (descendants de Cham) échangent selon la culture orale (par la parole et l’écoute) alors que les cultures du nord de la méditerranée selon la culture écrite (socratique) ; ou encore sont de tradition agnative : tradition où les hommes ont le pouvoir dans la cellule familiale et sociale ou de tradition cognative : tradition où les femmes ont le pouvoir dans la cellule familiale et sociale. A ce sujet, les vues des deux descendants de Noé concernant la femme divergent totalement. Pour l’un elle porte en son sein, le descendant d’Iahvé, pour l’autre, elle symbolise la terre ingrate qui ne donne pas de blé. La femme n’a aucun droit si ce n’est d’être au service de son mari.

Cependant la juxtaposition de nombreuses cultures y représenterait une « culture du monde ». Les modes alimentaires, les chaînes télévisées, ethniques et langues pratiquées révèlent l’influence croissante des minorités culturelles.

 

Homogénéisation culturelle

Refus de…

Métissage culturel

Exemple

Le cinéma américain

Les sorties mondiales d’une star musicale

Restauration rapide

Le développement des NTC

Taliban

Salafiste

Le jazz

Le rap

La musique classique

Lieux

Pays occidentaux

Les Pays moyen orientaux et surtout l’Afghanistan

Pays occidentaux- et l'Asie du S.E

Périodes

Depuis 1980

Depuis 1996 et le printemps arabe (décembre 2010)

Fin du XX°S.

Comportements

Concernés (alimentation, loisirs)

Loisirs et culture

Comportement alimentaires

Connaissance et représentations du monde

Ensemble des comportements

Loisirs et culture

 

 

Partager cet article

Repost 0
louis.peyé.over-blog.com - dans sociologie
commenter cet article

commentaires

Microsoft problems 30/05/2014 12:18

I think this is not the matter of all countries in the Middle East. Some have welcomed globalization with full heart. Still, there are some nations that are narrow-minded and stick to their old concepts.

Présentation

  • : Le blog de louis.peye.over-blog.com
  • : Réflexions qui suis-je ? où vais-je ? pourquoi ?
  • Contact

Recherche

Liens