Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 13:20

 

 PLAN D’ACTIONS

 

LE S A V O I R et le Chômeur

 

Il nous semble primordial que le postulant volontaire à l’insertion professionnelle présente un maximum d’atouts psychologiques lui permettant l’accès à celle-ci.

 

Nous savons aujourd’hui qu’un savoir faire s’acquiert relativement facilement ..si...rien ne vient faire obstacle à une motivation légitime et naturelle.

 

Notre rôle sera donc au départ, de déterminer l’importance et la valeur de l’obstacle, d’en mesurer la force de résistance à l’action du postulant, à accepter notre niveau d’impuissance, à l’annihiler si celle-ci se révèle supérieure à notre aptitude professionnelle.

 

Notre responsabilité face au chômage , à l’exclusion, à la délinquance, est trop claire pour n’apporter que des solutions réelles et possibles dans notre action. Acceptant cela, nous pouvons être efficaces et nous autoriser un taux maximum de réussites dans notre entreprise. Notre rôle est de dynamiser les qualités inhérentes des demandeurs, de les piloter dans leurs démarches, leur apporter le soutien de la Collectivité.

 

Le recrutement

 

Les critères de sélection des postulants se feront essentiellement sur les bases de  :

    ·      leur motivation à vouloir s’en sortir

·      leur absence de problèmes psychologiques insolubles pour nous

·      leur acceptation de se plier aux règles de socialisation et de s’impliquer totalement dans la recherche d’une solution professionnelle économique leur permettant l’accès à l’autonomie

 

Il faudra prendre en compte que le groupe doit être

·      hétérogène par leur provenance familiale, sociale, ethnique et par leur devenir professionnelle

 

L’existant

Il est important de savoir, pour chacun des participants, afin qu’il reçoive un soutien maximum et une orientation adéquate à son besoin :

 

1.  son niveau scolaire ou d’instruction réel

2.  ses possibilités d’évolution intellectuelle

3.  ses aptitudes

4.  sa personnalité

·      forme d’affectivité

·      forme d’intelligence

·      forme d’activité

·      forme de caractère

5.  son degré de motivation

6.  son histoire personnelle, son environnement familial

7.  son projet professionnel

·      en a-t-il un ?

·      a-t-il fait un stage ? lequel ? résultats ?

·      a-t-il des goûts professionnels ? ses réflexions ?

 

Les réponses renseignent sur le postulant et déterminent aussi le degré de motivation lors du recrutement. La réussite du projet, sa pérennité doivent à la qualité des recrues, une participation active est requise. Nous leur apportons la première lettre, au stagiaire de construire leurs propres phrases, d’écrire leur propre histoire future.

 

Tout doit être mis en œuvre pour que le chercheur d’emploi

·      bâtisse son projet professionnel

·      le modifie, le conforte, l’affine

·      le concrétise

 

Au début, cela sera dur. Il est recommandé de bien choisir les postulants, à eux de se faire élire pour participer à cette opération, la masse silencieuse attendant toujours les résultats pour se déterminer. Il faudra tenir compte :

·      de son passé, de son état présent psychologique, de sa résistance au choc dû à la rupture de ses habitudes

·      de sa prise en charge administrative et financière

 

Une fois sécurisé, cette personne pourra commencer à œuvrer sur lui-même avec l’aide de ses compagnons et de toute l’équipe d’accompagnement éducative en s’appuyant sur la synergie de groupe d’une redoutable efficacité.

 

A lui de trouver d’abord dans sa tête et avec l’aide de l’équipe d’orientation le travail qui lui conviendrai, ensuite de le valider sur le terrain en stage d’initiatique d’un métier chez un professionnel pendant 8 à 15 jours. Ce stage devant confirmer son choix, de le confronter à la réalité de son projet, de jauger ses chances d’accès à la profession. Une fois le test positif, au postulant de se lancer de toutes ses forces vives à la conquête de son devenir. Il sait où il va et pourquoi il s’investit, visant le but, il trouve en lui-même les moyens.

 

Un groupe mis dans de telles dispositions d’accès au métier devrait permettre l’adhésion des nouveaux postulants, faire reculer la misère, reconquérir l’espérance et vraisemblablement permettre des économies aux Collectivités.

 

Une équipe qui réussit à redonner l’honneur aux exclus a droit à autant d’éloges que l’équipe qui permit à l’Homme de poser le pied sur la lune. Ces deux défis sont une gageure à la raison et pourtant.....

Cette équipe devra montrer l’exemple, celui auquel chacun à droit et dont ces publics ont été privé à savoir être positif et constructif. L’organisation du groupe dans lequel la personne sera incorporée, sera particulièrement surveillé et remplacera la « bande ». Ils choisiront un nom de promotion. C’est au sein de ce collège que se restructura chacun des volontaires, canalisés par un « éducateur » et leur propre discipline auto-acceptée.

Partager cet article

Repost 0
louis.peye.over-blog.com - dans sociologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de louis.peye.over-blog.com
  • : Réflexions qui suis-je ? où vais-je ? pourquoi ?
  • Contact

Recherche

Liens