Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 15:47

Hello mon ami, je viens de regarder une vidéo de la télévision Suédoise qui critique vertement nos Représentants du Peuple.

 

Leur système de fonctionnement diffère de la notre. Je ne sais pas qu’elle est la provenance de leurs représentants à la Chambre des Députés, par contre, ce n’est un secret pour personne, la provenance de nos députés et sénateurs pour plus de 80% sont issus de la fonction publique, même dans les rangs de la droite. Ce n’est pas notre Ministre des Armée qui va nous contredire.

 

Tu comprends alors pourquoi tous veulent conserver une certaine mutualisation des dépenses de fonctionnement au lieu, comme c'est le cas dans le privé, ou dans les pays comme la Suède, apporter les justificatifs de leurs frais de représentation ou de fonctionnement, en vue d'un remboursement. En France, aucun contrôle n’est envisagé, c’est le flou le plus complet, et parfois, pas trop souvent heureusement, ce sont des scandales qui apparaissent dans le Canard Enchainé…

 

Je reprends le scandale de "Leatitia" cette gamine qui s'est fait tuer par un malade récidiviste sorti de prison et qui est devenu une affaire d'Etat.

 

Pour moi, ami, c'est un scandale, effectivement, de l'Etat. On ne voit plus ici l'origine du fait, on ne voit plus le dysfonctionnement, on accuse.... l’Etat, son exécutif, le Gouvernement, qu’importe, la faute en revient à l’autre, « moi » je fais ce que je peux, et mon pouvoir est maigre. Soit, alors asseyons-nous autour d’une table et agissons au lieu de faire des effets de manche pour amuser la galerie.

 

Or dans le privé, on a une culture de résultat, dans le public, ils ont une culture de moyen.

 

Qui dit moyen ne veut pas dire qualité mais quantité. Là, le bas blesse. Aujourd'hui toute entreprise si elle veut vendre ses services ou produits, il est essentiel qu’elle soit qualifié des sigles ISO x ou y, ou NF.

 

Notre société part en dérive. Trop de qualité est demandé au privé qui stress un max, c'est vrai. C’est la loi du marché mondial. Paradoxalement, du moins pour les échos que j'ai, c'est dans le public que les employés se tuent, se suicident : Renault 50% détenu par l'Etat, Orange, la Poste, etc... j'en passe certainement.

 

Or dans les années 90, lorsque l'on a commencé à "vendre", la qualité pour une meilleure rentabilité, il y a eu des vagues, des secousses mais comme TOUS les salariés étaient partie prenante, les résultats ont été globalement bénéfiques. Beaucoup de salariés ont vu leur fonction et poste réécrit, redéfini, rééquilibré avec une meilleure vie au travail. Le travail répétitif à la Charlot « des temps modernes » modifié. Par exemple, c’est un oxymore, j’en conviens, la Twingo est un résultat de ce nouveau management et une réussite commerciale. Savez-vous où les employés sont le plus efficace et heureux ? Dans une entreprise privée américaine : Google ! Et oui, cette entreprise soigne la qualité de vie de l’entreprise, l’environnement, l’alimentation de ses collaborateurs et dont l’organisation du travail est centrée sur l’individu. (Le Point n° 2003)

 

Par contre dans le public je constate des anomalies qui mettent la France dans la merde : où sont les résultats des élèves aujourd'hui ? 1960 on décompte environ 5% analphabète aujourd'hui plus de 20% ou considéré comme tel, incapable de suivre une sixième au sortir du Primaire. Je me souviens de mes premières années d’école où en classe le nombre de potaches dépassait les 30 élèves et atteignait parfois les 40 élèves. C’est le cas d’ailleurs dans certains pays émergeants ou en Extrême Orient qui sont en passe de dépasser la France en classement de l’Indicateur de développement humain. Il fut un temps où il fallait un ministère de l'Agriculture qui n'employait que quelque milliers de personnes pour 70% de la population française - 1960/70 - aujourd'hui, la part de la population dans l'agriculture a été divisé par 4 ou 5 et le nombre de fonctionnaires par ce ministère multiplié par au moins 4. Cherche l'erreur !

 

Maintenant, parlons de la Justice. C'est vrai il y a un manque de "bras". Mais les petites mains, les scribouillards le sont-ils encore aujourd'hui ? L’informatique a bien réglé qq problèmes et tout comme les logiciels. Pourquoi, sur quel critère objectif, ce qui réussit en organisation du travail dans le monde du privé, deviendrait, ici, dans le secteur public, un fiasco ? Pourquoi font-ils grève ? Pourquoi ne pas mettre dans la fonction publique les normes qualités en vogue dans le privé ? Parce que dans le public la norme est toujours celle du Taylorisme pure et dure ? Parce que c’est le royaume des petits chefs ? Pourtant, la qualité de nos fonctionnaires n’est plus à démontrer. Il n’est pas rare qu’un Cabinet de Recrutement fasse son marché dans le privé pour combler un vide dans le public et vice et versa

 

Hier Leatitia, demain Maryse, ou qu’importe qui, découpée en rondelle et pas de solution ? que la grève ? Quel est cet Etat où la sécurité est mise à mal par ceux qui doivent la faire respecter ? Par ce que c'est le "Barde" du village Gaulois qui le demande ? Au fou ! Notre société a perdu la raison !

 

Quel est le problème ?

 

C’est bien un dysfonctionnement de la Justice et/ou de la Police non ?  Dans le monde privé lorsqu'un problème survient, le Big Boss convoque tout le Staf pour trouver une solution. Face à l’adversité, il faut être pragmatique et non dogmatique. Tout le monde sait que la solution trouvée aujourd’hui n’a pas une durée de vie sans fin, la vérité est éphémère et ne vaut que pour un temps. Cette pratique n'est pas dans les mœurs de la fonction publique. On gesticule, on bave, et cela fait rentrer des sous dans les poches de nos députés et sénateurs. Et oui, plus un Parti politique a de représentants à la Chambre des Députés, plus l’Etat lui verse d’argent.

 

Politique je vous hais ! le dindon est le petit contribuable qui n'a rien n'a foutre de la comédie à 5 balles que vous faites pour amuser la galerie.

 

Face aux défis de notre monde, apportez nous la tranquillité, la sécurité d’entreprendre, pour que la créativité de notre population donne un job à chacun. 

 

Merci.

 

Partager cet article

Repost 0
louis.peyé.over-blog.com - dans sociologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de louis.peye.over-blog.com
  • : Réflexions qui suis-je ? où vais-je ? pourquoi ?
  • Contact

Recherche

Liens