Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 17:29

suite de : "créateur d'entreprise n°2"

 

Apprenez à mieux connaître vos qualités et vos défauts

 

Pour chacune des qualités énoncées dans le questionnaire suivant, trois réponses vous sont proposées. Cochez avec un crayon celles qui vous paraissent correspondre le mieux à votre tempérament. Lorsque vous aurez terminé, remplissez la grille de synthèse qui suivra.

 

L’aptitude à se dépasser

« Marche ou crève » telle est ma devise

 

S’il le faut, j’y vais mais si tout à bien marché jusqu’à maintenant, je ne vois pas pourquoi j’irais de l’avant.

 

On ne vit qu’une fois, alors pourquoi se compliquer la vie ?

 

La ténacité

Si j’ai une idée en tête rien ne peut m’empêcher de la réaliser

 

J’aime bien terminer ce que j’ai commencé, à condition toutefois que les choses se présentent bien

 

Je laisse volontiers un problème de côté en espérant que les choses s’arrangeront d’elles-mêmes

 

L’esprit d’initiative

Il est inutile qu’on me suggère ce qu’il faut faire. Je prends toujours les devants

 

Je suis capable de prendre des initiatives si quelqu’un me met sur la bonne voie ou me donne un coup de main

 

Je suis un bon exécutant et je ne prends des initiatives que si je ne puis faire autrement.

 

Sens des responsabilités

Je souhaite en toute circonstance être le patron et j’ai beaucoup plus tendance à vider de son contenu le travail de mon supérieur hiérarchique qu’à  empiéter sur le domaine d’activité de mes subordonnées

 

Je préfère laisser les autres prendre des responsabilités mais je fais en sorte qu’elles n’empiètent pas sur mon propre domaine d’activité

 

Pourquoi prendre soi-même des responsabilités lorsque vous êtes entouré de collaborateurs qui brûlent d’envie de les prendre ?

 

La résistance aux chocs

En toute circonstance, je suis d’une humeur égale

 

J’essaie toujours de m’arranger pour ne pas recevoir de claques

 

Je perds une grande partie de mes moyens lorsqu’on m’apporte de mauvaises nouvelles.

 

L’aptitude à se contrôler

En toute circonstance, je suis d’une humeur égale

 

Pour éviter de perdre le contrôle de mes moyens je prends toujours le temps de réfléchir avant d’agir

 

J’ai tendance à réagir de façon excessive lorsque je reçois de bonnes ou de mauvaises nouvelles

 

La capacité de travail

Je travaille toujours beaucoup et je ne prends jamais de vacances. Si j’ai une tâche à accomplir je ne regarde pas à la somme d’efforts qu’elle exige. Je fais le nécessaire

 

Je suis capable de travailler intensément mais pas trop longtemps. Je considère que le principal c’est de donner un bon coup de collier quand il le faut

 

Les prisonniers du boulot ne font pas de vieux os.

 

La santé

Pas de problème…. Solide comme un roc, je resterai solide jusqu’à l’âge de ma retraite… dont je n’ai pas fixé la date.

 

J’ai suffisamment d’énergie pour faire face aux problèmes importants

 

J’ai tendance à me fatiguer très vite

 

L’enthousiasme

C’est l’enthousiasme qui permet de renverser des montagnes. Pensez aux soldats de l’An II

 

L’enthousiasme, oui, à condition qu’il ne cache pas un manque de confiance en soi

 

Inutile de s’énerver, pensez à la fable de la Fontaine : le lièvre et la tortue.

 

L’aptitude à communiquer cet enthousiasme aux autres

On dit de moi : « il communique aux autres un tel enthousiasme qu’il leur fait faire n’importe quoi »

 

Je préfère motiver ceux qui m’entourent en leur confiant des responsabilités ou en leur donnant de la considération

 

Qui va lentement va sûrement.

 

 

L’aptitude à réfléchir avant de décider

Je refuse presque toujours de décider « à chaud ». Je prends d’abord le temps de recueillir les informations nécessaires et de peser toutes les données du problème

 

Tout dépend des circonstances

 

Je préfère décider très vite, quitte à revenir ensuite sur ma décision. Cela me donne une très grande souplesse.

 

L’esprit critique. Le jugement

Je suis comme st Thomas, je ne crois que ce que je vois. Par ailleurs je me trompe rarement sur les autres et j’ai toujours les pieds sur terre.

 

J’ai un assez  bon jugement mais ce jugement est parfois déformé lorsque je suis psychologiquement trop impliqué

 

Ma gentillesse, mon obstination ou ma naïveté me conduisent assez souvent à me tromper sur les gens ou à être trompé par eux.

 

La capacité d’adaptation

J’aime et je recherche le changement, je me trouve donc très à l’aise dans les situations nouvelles

 

Je m’adapte volontiers au changement mais ne le recherche que si la situation actuelle ne me donne plus satisfaction

 

Ce sont les prisonniers qui se font tuer par les indiens. Je souhaite donc me construire une citadelle et m’y abriter.

 

La curiosité

Tout ce qui m’entoure m’intéresse. Je suis curieux de tout et cela me permet d’avoir une foule d’idées

 

J’essaie de développer mon sens de l’observation afin de m’obliger à sortir de ma tour d’ivoire

 

Je préfère bien connaître mon domaine d’activité que de me disperser

 

L’aptitude à comprendre les autres

J’aime écouter et comprendre les autres. Certains pensent même que je suis capable de violer leur conscience

 

Je comprends et me fais comprendre des autres car c’est une condition de mon efficacité

 

Mes collaborateurs n’ont pas les mêmes motivations que moi. Le dialogue étant de ce fait impossible, pourquoi donc perdrais-je du temps à tenter de les comprendre ?

 

Le flair

J’ai un sixième sens et je possède l’art d’anticiper le changement

 

Il m’arrive de pressentir les événements mais mon intuition me conduit parfois à de sévères déceptions

 

Au flair je préfère toujours la démarche rationnelle et systèmatique.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
louis.peyé.over-blog.com - dans sociologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de louis.peye.over-blog.com
  • : Réflexions qui suis-je ? où vais-je ? pourquoi ?
  • Contact

Recherche

Liens