Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 17:19

Ces gens qui vous empoisonnent l'existence.

 

Une personne toxique, c'est quelqu'un qui cherche à vous détruire. Elle attaque votre estime de soi et votre dignité. Elle use votre résistance, vous rend malade physiquement et moralement. Elle ne voit que le négatif en vous. Jalouse et envieuse, elle se désole de vous voir réussir. L'insécurité et le fait qu'elle se sente mal dans sa peau la poussent souvent à saboter les efforts que vous faites pour mener une vie heureuse et productive. Elle peut se manifester de diverses façons.

 

Quelques types de personnalités toxiques :

 

1.       Le dénigreur : il ne rate jamais une occasion d'écraser les autres, son humour est corrosif, c'est une vraie langue de rasoir. Il doit vous déprécier pour pouvoir se valoriser. C'est une personne anxieuse qui se sent menacée par vous et les membres de son entourage. La seule façon pour le dénigreur de se revaloriser c'est de rabaisser les autres. Il vous cherche des travers à vous et aux autres parce qu'il regarde le monde avec des yeux malveillants.

 

2.     La commère : elle aime répandre des rumeurs. C'est une personne curieuse dont le plus grand plaisir consiste à vous rapporter les malheurs des autres. Il se passe très peu de choses dans la vie d'une commère et elle est motivée par le besoin d'être acceptée, de se sentir importante. Elle ne divulgue jamais rien sur elle-même. Sa vie est le seul secret qu'elle garde. Les personnes de ce type sont des hypocrites qui vous gagnent avec leur charme et leur cordialité et qui vous font croire que vous êtes leur meilleur ami, pour mieux vous tirer les vers du nez. Quand vous traitez avec une commère, souvenez vous de ceci : quiconque vous raconte des choses sur les autres en raconte sur vous également. Soyez sur vos gardes.

 

 

3.      Le pugiliste: il traverse la vie avec aigreur, il y a toujours quelque chose qu'il n'a pas digéré. Toujours sur le pied de guerre, il est prêt à se battre ou à se disputer. Quoi que vous disiez, il dira le contraire. Il provoque constamment les autres, sans motif apparent. Il réussira à trouver la faille, à vous attaquer avant que vous ne l'attaquiez. C'est sa propre insécurité et son besoin désespéré de paraître important et intelligent qui le poussent à déclencher des querelles. Sa plus grande crainte est que vous disiez ou fassiez quelque chose qui le fasse se sentir incompétent. Il vous coupera donc l'herbe sous le pied, se querellant avec vous pour pouvoir exercer un certain contrôle sur la situation. Il veut prouver qu'il a raison, même s'il ne sait absolument pas de quoi il parle.

 

4.      La victime: elle est déprimante pour son entourage, elle vous assomme quand elle vous raconte la vie malheureuse qu'elle mène, qu'elle a menée ou qu'elle mènera. Tout le monde lui a fait du tort, rien ne va jamais bien pour elle, elle voit toujours le verre à moitié vide plutôt qu'à moitié plein. Elle blâme tout le monde sauf elle-même quand quelque chose ne va pas dans sa vie. Elle se complaît à s'apitoyer sur elle-même. Son but est d'attirer votre pitié, mais elle ne s'intéresse nullement aux conseils que vous pourriez lui offrir : en effet, tout conseil que vous lui donnerez sera impossible à suivre, elle vous répondra toujours par "oui, mais…" et vous expliquera pourquoi votre solution n'est pas la bonne. Rien que vous puissiez dire ou faire n'y changera quelque chose. Après avoir été en compagnie d'une victime, vous serez épuisé et déprimé car elle vous aura vidé de toute votre énergie.

5.     L'hypocrite : c'est un caméléon qui change de discours en fonction de ce qu'il croit que vous aimeriez entendre. Il vous écrasera pour vous supplanter, disposé à tout pour obtenir ce qu'il veut. Vous ne pouvez jamais lui faire confiance, il utilisera contre vous les confidences que vous lui aurez faites au moment où vous vous y attendez le moins. Il complotera pour vous supplanter. Il éprouve du ressentiment à votre endroit, mais il n'a pas le courage de vous avouer qu'il est fâché contre vous ou qu'il vous envie. Il est évasif, il ne dit jamais ce qu'il pense vraiment. Il sera mielleux avec vous, mais c'est une vipère qui vous empoisonnera sans remord.

 

6.     Le tyran : c'est un terroriste verbal, un je-sais-tout tonitruant, odieux, grossier, exigeant et entêté, dont la devise pourrait être : "il n'y a qu'une bonne façon de faire quelque chose : la mienne". Explosif et versatile, il sort vite de ses gonds. Il n'est heureux que lorsqu'il dirige tout. Le tyran prend plaisir à mettre les gens au supplice, à les voir trembler devant lui comme des chiots effrayés. Il prend également plaisir à vous gruger sur le plan émotionnel. C'est le type de personne toxique qui donne des ulcères aux autres, qui inflige le plus de souffrances émotionnelles à son entourage.

 

 

7.     Le plaisantin : il vous lance des piques en recourant à un humour sarcastique, pour ensuite prétendre qu'il plaisantait. Face à votre réaction, il vous demandera : n'as tu pas le sens de l'humour ? Son humour est une arme avec laquelle il extériorise son hostilité permanente. Votre colère déclenche en lui un rire. S'il est bouleversé par quelque chose, il dissimulera sa blessure et même son antagonisme à votre égard derrière une façade d'humour.

 

8.     Le fanatique : il croit dur comme fer en quelque chose ou en quelqu'un, sans tenir compte d'autre chose. Il rejette quiconque n'adhère pas à son système de croyances. Il est impossible d'avoir une conversation normale et intelligente avec lui parce qu'il refuse d'entendre le point de vue des autres. Il a réponse à tout et monopolise la conversation. Il est si inflexible et si prompt à juger que personne ne peut avoir un échange d'opinions avec lui.

 

 

9.     Le compétiteur : il saisit toutes les occasions de se montrer plus malin que vous ou de vous surpasser. Il a une attitude négative envers les gens car il doit leur faire concurrence. Il a tendance à se comporter comme un m'as-tu-vu et à se vanter de ses réussites passées et présentes. Il essaie constamment de vous impressionner en tentant de vous faire croire qu'il est meilleur que vous. Il ne peut faire un pas en avant sans écraser quelqu'un.

 

10.  Le dominateur : il cherche à exercer un contrôle sur tout, mais contrairement au tyran, pour y parvenir, il use de flatterie et de manipulation. Il n'a pas l'esprit d'équipe et répugne à déléguer son autorité car il croit que c'est lui qui doit tout orchestrer. Quand la situation n'évolue pas comme il le désire, il panique et devient encore plus hargneux ou manipulateur. Mais ce qui est paradoxal, c'est qu'il ne parvient pas à se dominer lui-même. S'il ne peut exercer quelque emprise sur une personne ou une situation, il perd le contrôle de lui-même.

 

 

11.   Le critique : pour sentir qu'il a raison, il doit vous donner l'impression que vous avez tort. En vous critiquant ouvertement, il essaie de vous convaincre que vous ne valez pas grand chose. Il se comporte comme un mauvais parent avec ses enfants : il les réprimande et les accuse même quand ils n'ont rien fait de mal. Au lieu de vous poser une question, il vous accuse afin de consolider son pouvoir et sa domination. Il se sent obligé de vous trouver un défaut et de vous le faire connaître d'un ton dur, cynique et agressif qui reflète son état permanent d'insatisfaction. Il est mesquin, tatillon, chicanier même pour les choses les plus insignifiantes.

 

12.  Le fauteur de troubles : il fourre son nez partout pour mettre les gens dans le pétrin. Il souhaite que vous preniez des risques pour se délecter ensuite de votre échec. Il ne s'engage pas beaucoup, préférant inciter les gens à faire ceci ou cela, tout en sachant bien que son conseil est mauvais. C'est un alarmiste qui prend plaisir à manipuler les situations et à faire une montagne avec des riens. Il se sent puissant quand il arrive à manipuler les autres : il déforme la vérité ou pousse les gens à faire ce que normalement ils ne feraient pas. Il allume le feu, attise les flammes puis observe l'incendie de loin. C'est aussi un cancanier qui répand toutes sortes de ragots pour mettre les gens dans le pétrin. Il ne semble vivre que pour semer la zizanie.

 

Techniques pour faire face aux personnes toxiques :

 

1.       Expiration de la tension : peut être utilisée parallèlement à toutes les autres, car elle vous aide à reprendre le contrôle physique de vos émotions, à vous libérer d'une irritation excessive :

-         inspirez par la bouche pendant deux secondes

-         retenez votre souffle pendant trois secondes en pensant à la personne toxique

-         expirez de toutes vos forces en pensant à cette personne

-         cessez de respirer pendant deux secondes

-         répétez ces étapes jusqu'à ce que vous ayez "évacué" cette personne de votre système

-         prenez une grande inspiration par la bouche, remplissez vos poumons et expirez normalement.

 

Cette méthode vous aidera à ne pas commettre d'impair en disant ce qu'il ne faut pas dire.

 

2.     L'humour : vous aide à dissiper votre tension, et vous permet de vous amuser un peu au dépends de la personne toxique. Utilisez la technique ci-dessus d'expiration de la tension, et pensez à quelque chose de drôle à dire au moment où vous retenez votre souffle. Il n'est pas important que la remarque soit très intelligente, pourvu qu'elle soit drôle. Vous pouvez aussi répondre à une remarque toxique par une remarque encore plus outrée, vous choquerez ainsi la personne toxique qui se croit très subtile et drôle. Si rien de drôle ne vous vient à l'esprit, trouvez une série de réparties et essayez de les mémoriser pour la prochaine fois (les humoristes qui font face à des chahuteurs ou à une clientèle méchante disposent généralement de tout un répertoire de réparties). Dans certains cas, le sarcasme peut être nécessaire, il faut parfois combattre le feu par le feu. Voici quelques réparties à apprendre par cœur :

-         Pourquoi veux-tu toujours sauver la face ? Tu en as pourtant deux !

-         Je ne m'engagerai pas dans un combat intellectuel avec toi, je n'attaque jamais quelqu'un qui n'est pas armé.

-         Je suppose qu'on ne peux pas te demander de te conduire comme un être humain : tu n'es pas imitateur.

-         Je ne sais pas ce que je ferais sans toi, mais j'aimerais bien essayer !

-         Plus je te vois, moins je t'apprécie.

-         Ne te lasses-tu jamais de ta propre compagnie ?

-         Je n'oublie jamais un visage, mais dans ton cas, je suis prêt à faire une exception !

-         Pourquoi ne poursuis-tu pas ta mère pour vice de fabrication ?

-         Tes manières sont indiscutablement discutables.

-         Pendant une minute, je ne t'ai pas reconnu et cela a été la plus merveilleuse minute de ma vie.

 

3.     Le miroir : cette technique permet de forcer les personnes toxiques à observer leur propre comportement. Par exemple, à un homme hostile et insultant qui hurle au téléphone, se mettre à aboyer… Il y a de grandes chances qu'il s'arrête de parler. En profiter pour dire : "c'est exactement l'impression que vous donnez : un chien qui aboie. Nous sommes deux personnes civilisées, comportons nous en conséquence...". Quand vous utilisez la technique du miroir, il n'est pas nécessaire d'insister, il suffit de renvoyer une image du comportement de l'autre. Il faut parfois que les gens sachent à quel point ils sont odieux, et il faut qu'ils le sachent sur le champ, en observant l'image de leur propre comportement avec vous. Non seulement vous leur faites savoir que ce qu'ils vous ont dit est inacceptable, mais vous leur faites comprendre ce que l'on ressent quand on se fait dire des horreurs.

 

4.     L'affrontement : particulièrement efficace pour réagir à une personne qui vous fait une remarque acide. Si vous ne pouvez penser à une répartie intelligente ou drôle, vous pouvez dire franchement à cette personne ce que vous pensez de sa remarque ou de son geste. Par exemple : "Je n'aime pas beaucoup ce que vous venez de dire". Cette technique vous évite de devenir une victime. On vous respectera parce que vous dites ce que vous pensez, et vous vous respecterez davantage. Quand vous affrontez ainsi quelqu'un, vous devez parler fort et clairement, éventuellement avec émotion pour donner l'impression que vous êtes convaincu et sûr de vous. Cette technique vous permet de montrer à l'autre que vous percevez leur petit jeu, de telle sorte qu'ils ne peuvent agir sournoisement et vous poignarder dans le dos. Ils en sont alors réduits à devoir vous poignarder dans la poitrine et à vous affronter directement.

 

5.     L'interrogation calme : permet de montrer aux personnes toxiques à quel point leurs remarques ou opinions sont absurdes, ridicules ou stupides. En posant en progression logique une série de questions auxquelles il faut répondre par oui ou par non, vous faites comme l'avocat qui interroge un témoin pour prouver un fait. Il est essentiel de parler calmement et de donner l'impression de maîtriser vos émotions. Cette technique est si puissante que, si vous l'appliquez correctement, non seulement vous pourrez présenter votre point de vue, mais vous arriverez souvent à changer celui des autres, ou à les faire taire. Cette technique peut aussi vous aider à acquérir un complément d'information, de ce fait, vous saurez exactement où vous en êtes.

 

6.     La furie : parfois, il faut crier, car c'est la seule façon de se faire entendre. Il faut user de jurons ou de blasphèmes pour vous faire comprendre, parce que ce sont parfois les seules paroles que les personnes toxiques sont capables de comprendre. Vous vous donnez donc la permission de rugir comme un tigre, de crier, jurer, dire ce que vous voulez, de frapper fort verbalement. (un jour, un maghrébin m'a traitée de raciste, sans aucune raison. Je ne suis pas raciste, c'était une insulte, pour moi. Au lieu de me défendre d'être raciste - c'est ce qu'il attendait, une argumentation qu'il aurait pu démolir- je me suis immédiatement transformée en furie et j'ai répondu "je t'interdis de me traiter de raciste, dis-le encore une seule fois et je te casse la g… !".  Il est parti sans demander son reste… heureusement, sinon je ne sais pas comment j'aurais mis ma menace à exécution ! (Françoise).

 

7.     Le désamorçage : toute toxicité prend sa source dans la jalousie causée par l'insécurité et le manque d'estime de soi. Il arrive souvent que les personnes toxiques aient manqué d'amour dans leur vie ou qu'elles aient été maltraitées. Une façon d'agir pourrait être de leur témoigner gentillesse, amour et compréhension. Il faut beaucoup de force intérieure et de compassion pour transformer la colère en amour et en bonté. Pour appliquer cette technique, vous ne devez jamais perdre votre sang-froid. Restez calme, utilisez des termes apaisants et chaleureux, souriez. Comment y arriver ? Il suffit de vous rappeler que cette personne souffre, qu'elle se sent vide et mal aimée et que c'est sans doute la haine qu'elle éprouve pour elle-même qui la pousse à agir de la sorte. En offrant amour et bonté, la personne toxique adoucira le ton, se détendra et pourrait même finir par sourire et vous dire des choses gentilles. Vous devez faire comprendre aux personnes toxiques que vous n'êtes pas leur ennemi, avec douceur, tendresse et amour. Une petite tape dans le dos est beaucoup plus efficace qu'un coup de pied au derrière.

 

8.     La coupure : doit être réservée aux personnes les plus toxiques, avec qui vous ne pouvez plus avoir de contact. Quand vous avez essayé en vain toutes les autres techniques, il ne vous reste qu'à rompre avec ces personnes. Vous devez cesser d'éprouver quelque émotion que ce soit à leur endroit, vous les coupez de votre vie et ne repensez plus jamais à elles. Qu'elles vivent ou qu'elles meurent vous laisse froid. Vous ne leur souhaitez ni bien, ni mal. Vous les laissez sortir de votre vie pour de bon. Il arrive que vous deviez sortir une personne de votre vie non pas parce que vous la détestez, mais parce que vous l'aimez. Cette coupure peut être une forme d'amour par laquelle vous établissez des limites et laissez la personne faire son choix. Ainsi, vous ne glisserez pas dans une relation de co-dépendance avec cette personne, ni ne contribuerez à sa toxicité.

 

Partager cet article

Repost 1
louis.peyé.over-blog.com - dans psychologie
commenter cet article

commentaires

riri 20/03/2016 18:46

la jalousie me semble être un très vilain défaut à l'origine des comportements ci-dessus. Il n'y a aucun espoir de voir cette personne se remettre en cause. Je ne suis même pas persuadé qu'un psy puisse décrypter ses manipulations tellement elle est caméléon. Il faut vivre de près avec cette personne pour comprendre: les gens de passage ne s'aperçoivent de rien tellement elle semble gentille . La solution est de claquer la porte et d'éliminer cette personne de sa vie, sans remords.

Iyan Brone 25/03/2016 13:49

Je suis d'accord avec toi Riri, après cette personne a peut-être besoin de se reconstruire seule et de se faire aider.

Louis Peyé 20/03/2016 20:47

Riri, aucune autre solution effectivement.

louis Peyé 22/02/2016 11:51

Beaucoup de chose dans votre post Frédéric.
1° la manipulation : comme l'électricité, elle peut être positive ou négative. Lorsque vous avez un enfant, et ce jusqu'à l'âge adulte, il ne travaille - à l'école - pour lui mais pour vous Papa et Maman nous avons donc une technique manipulatoire : "Si si tu es capable, tiens essaye pour me faire plaisir"
2° Accepter d'autres points de vue. OK, là nous avons une notion de Bien et Mal (qui peuvent être incompréhensible selon la culture que nous avons reçu. Par exemple, l'Occidental est monogame, le Moyen oriental es polygame alors que le Tibétaine est polyandrique. Par contre il y a une façon d'être en principe d'accord est le Bon et le Mauvais. Si l'on cherche à faire ce qui est bon pour nous et AUSSI ce qui est bon pour l'Autre (bon pour nous et mauvais pour l'autre est assez connu), la donne peut changer.

Frederic 22/02/2016 10:53

Très chouette article, mais il y a UN point qui me dérange par rapport à l'interrogation calme : "Cette technique est si puissante que, si vous l'appliquez correctement, non seulement vous pourrez présenter votre point de vue, mais vous arriverez souvent à changer celui des autres". Je sais pas, mais changer le point de vue des autres pour moi ça s'apparente un peu à de la toxicité aussi, voire de la manipulation dans certains cas. Il faut pouvoir accepter d'autres points de vue, fussent-ils incompréhensibles !

bernard 03/02/2016 22:56

Tu as aussi l'aigri.. celui qui fait une liste de tous ses amis et les qualifies...comme cet article...LOL

louis peye 04/02/2016 12:36

C'est vrai. Tous ces gens ne sont pas content de leur vie et alors ont tendance à polluer celle des autres.

Mr. Jeff Michael 10/01/2016 04:41

Bon jour,

Avez-vous besoin de prêt d'urgence? Nous donnons des prêts aux personnes intéressées qui cherchent prêt avec bonne foi. Êtes-vous sérieusement besoin d'un prêt d'urgence? alors vous êtes au bon endroit. Nous donnons des prêts aux entreprises, prêt personnel, le montant minimum de € 2,000.00 au montant maximum de € 40,000.000.00, contactez-nous pour votre demande de prêt à 2% le taux d'intérêt bas pour répondre à votre demande et partit de problem.contact financière nous aujourd'hui par courriel: jsemkffloaninvestment@gmail.com

Remplissez ce formulaire ci-dessous

Noms complets:
Pays:
Numéro de téléphone:
Montant du prêt Nécessaires:
Durée du prêt:
Revenu mensuel:
Adresse du domicile:

Merci que nous attendons votre réponse

Jeff Michael société de prêt.
prêt / fournisseurs de services financiers.

souma 06/01/2016 13:46

Merci pour votre réponse,
Supposons que je ne suis pas timide, de façon général quelle est la meilleur méthode pour communiquer avec ce genre de personne?
Merci

louis Peyé 07/01/2016 08:07

Je vous conseille de lire : D’après l’étude faite par Isabelle Nazare-Aga sur les manipulateurs. ISBN : 978 2 7619 1971 5 ; Grégory Bateson, Wathzlawick.

Je crains que l'on ne puisse pas communiquer avec eux : ce sont des malades relevant de la psychiatrie. Seul un psychiatre peut arriver à communiquer avec eux et à vous de savoir vous mettre hors de portée de ces gens là, fussent ils de votre propre famille.
cordialement.

souma 05/01/2016 20:00

Mon directeur est un homme toxique il essaye le maximum de me déprime il ne voit pas mes efforts il me critique beaucoup, vraiment il me déprime, mais je pense que je suis la seule cause de tout ça parce-que je suis timide et je ne répond pas à ses critiques..
Qu'est-ce qu'il faut faire avec cet toxique aidez mois SVP
Désolé pour le français.

Louis Peyé 06/01/2016 10:38

Bonjour Souma,
Il peut s'agir aussi d'intimidation, ce qui serait moins grave. Néanmoins les relations dans le travail s'en ressentent à votre détriment. Soit vous avez la possibilité de consulter un thérapeute (psychologue ou psychiatre - car lui sera remboursé par la Sécu et fera le même travail que le psychologue), soit vous allez voir le médecin du travail qui vous conseillera d'une démarche à faire, ou en dernier recours, consulter sur mon blog des moyens pour contrer la personne toxique.
Cordialement.

Marina Lqc 10/12/2015 21:17

Comment faire lorsque la personne toxique est sa propre mère...? Je la reconnais tout à fait dans la catégorie "victime", elle est dépressive et bi polaire avec plusieurs tenracinés de suicides. Elle n'est jamais contente, se plaint sans arrêt, dénigre ses enfants parce qu'on est pas assez là pour elle et passe son temps à me faire culpabiliser sur mon rôle "d'enfant vis a vis de sa mère". Elle me démoralisait constamment car elle voit tout en noir et me reproche tout un tas de choses quoi que je fasse pour elle. Nous nous sommes disputées de nombreuses fois à cause de ça et le problème c'est que ça impactait beaucoup mon morale, ma vie et mon couple pour finir. J'ai donc décidé de couper les ponts car elle m'empoisonnait la vie, c'est triste à dire vt'aiment mais je me sent mieix dépuisé qu'on ne se parle plus... Je suis aujourd'hui maman d'un petit garçon de 4 mois, c'est dur de devoir en arriver là avec sa propre mère mais je n'avais plus le choix. Le problème c'est que la situation me rend triste car mon fils ne connaîtra pas sa grand mère, ce n'est pas du tout ce que je voulais mais j'en suis malheureusement arrivé là avec ma propre maman... Peu de gens comprenne ce que je ressent alors peut être que vous pourrez m'aider à mieux gérer cette situation.

louis peyé 12/12/2015 09:11

Marina, il y a aussi une autre chose dont vous devez prendre en compte dans cette problématique : la culture.
En effet, si encore au 16°Siècle les humains se comportaient très naturellement comme des animaux - parfois l'on voit des mammifères (chat ou chien voire lion ou autres espèces) - qui à la naissance de leur progéniture ne nourrissaient pas tous leurs petits, ou à l'âge adulte, ces mêmes petits abandonnaient leur géniteurs., ce n'est plus le cas avec les humains ensuite. Regardez au 18°, 19° début du 20°S, on vit à la ferme où toutes les générations se retrouvent autour de la table familiale. Les enfants prennent soin des parents, des grands parents. Avec l'avènement de la Sécurité sociale, et de plus en plus aujourd'hui, une fois les enfants adultes, chacun se débrouille comme il peut. Les personnes âgées sont prises en compte par soit des associations soit des maisons de retraite. Mais culturellement, reste un attachement émotionnelle aux parents qui ont donné la vie, si ce n'est plus le cas sur le plan - en théorie - financier. Chez vous, c'est là que le bas blesse : faire le deuil de votre maman qui hier vous a élevée et aujourd'hui vous "pompe" votre énergie. Ce n'est plus votre maman, elle a rompu le "contrat". Elle n'est plus capable d'assumer émotionnellement sa propre vie. Elle doit consulter un psychiatre. Par contre si votre problème vous perturbe trop je vous suggère d'aller aussi consulter un psychologue qui petit à petit vous permettra de ne plus culpabiliser.
Cordialement.

louis Peyé 11/12/2015 10:03

Marina, je suis désolé, vous ne pouvez rien faire à votre niveau. Votre maman ne voit qu'elle et toutes les autres personnes -donc vous - doivent être à son service. C'est la seule manière que ce genre de personne narcissique a trouvé comme moyen d'exister, donc à votre dépend. Elle vous "bouffe" constamment votre énergie. Je suis désolé, il est impératif pour vous et votre entourage de vous en éloigner.

Erwann 21/11/2015 04:26

Super petit guide pour les nuls, avec ça on a de quoi s'y retrouver dans l'humanité... Je ne savais pas que c'était aussi simpliste... Mais ce doivent être seulement des protoypes de toxicité j'imagine. Donc après lecture de mon commentaire, je dirai que je suis un numéro 11: un critique. Ça a l'air fantastique d'analyser les gens et de les mettre dans des cases tel que 'toxique'... Allez mieux vaut en rire, on trouve de tout sur internet.

Louis Peyé 21/11/2015 08:51

au moins vous êtes une personne qui reconnait son problème mais n'a pas encore mesurer les conséquences de son comportement sur son environnement. Allez un peu de patience, c'est déjà un premier pas. Il est vrai que le deuxième pas sera plus dur à effectuer : comprendre l'origine de cette toxicité. Courage : le plus grand ennemi de l'homme est bien lui même. S'il n'est conscient de sa toxicité pour lui même au moins qu'il regarde les dégâts que ce comportement fait sur l'environnement familial, amical et professionnel, peut être cessera-t-il de rire ensuite. Il est vrai qu'être narcissique et empathique sont deux comportements antinomique.

Marine 12/10/2015 15:07

Super bien ecris Louis, mais comment faire pour aider une personne toxique? Doit elle voir un psy?

Marine 14/10/2015 12:41

Merci Beaucoup Louis. Malheureusement je travaille avec. Mais lui dire quelle est 'malade'et quelle doit voir un psy est une bonne idee?


Merci

louis Peyé 13/10/2015 09:57

Hello Marine,

le manipulateur - ou la personne toxique - est habité d'un fort complexe d'infériorité et aussi - souvent - d'une intuition mal "réglée" si l'on peut dire. Seul un psy peut l'aider et malheureusement, souvent cette personne peut s'aventurer vers des phases bipolaire et autres selon la gravité. Or cette personne NE veut PAS prendre rendez vous chez le psy. Il reste donc un seul moyen : l'éviter pour ne plus être la proie potentiel de cette personne.

bengalaïpur@yahoo.fr 10/10/2015 17:44

J ADORE je n'aurais pas mieux ecrit

louis Peyé 13/10/2015 09:58

Merci

severina 07/10/2015 00:44

La furie ca m'est arrivé cette année de devenir furie avec ma voisine qui faisait du bruit tous les noirs et parlait,riait fort jusqu'a minuit passé.Un soir ayant les nerfs a vif,j'avais déja eté chez cette voisine lui demander de faire moins de bruit,taper a sa porte,aucune réponse,j'ai explosé verbalement ,frappé a sa porte et hurlé "je vais porter plainte a l'agence et la police".J.en avais pleuré,j'étais plus moi même j'étais a bout,moi qui suis calme mais j'en pouvais plus et je suis soulagée de lire que parfois la colère est le seul moyen de se faire entendre,la mère de la voisine s'etant excusée ensuite.Mais j'aime pas ca du tout,me mettre en furie,il faut vraiment que je sois a bout,et ai encaissé trop de choses..

Louis Peye 07/10/2015 10:05

Bonjour Séverina.

pouvez vous m'écrire directement à cette adresse : louis.peye@gmail.com ?

je pourrais vous donner quelques astuces pour surmonter votre voisine. Cependant l'une est bien d'aller déposer une plainte au commissariat. Cela aura au moins l'avantage de vous calmer. bien à vous.

Louis Peyé 08/08/2015 09:45

Magali, vous m'avez expédié un message via ma boite aux lettres me dit overblog. Aucune trace. Soit vous m'écrivez ici sous un pseudo, soit directement puisque vous avez mon adresse perso.

louis.peye@gmail.com

plouflagrenouille 05/08/2015 11:06

J'ai eu un soucis similaire avec un ami proche de mon conjoint. Des piques, sarcasmes à répétition, agressivité verbale. Pas tjrs évident de rester calme et aussi on se demande "pourquoi moi ? qu'ai-je donc fait ?"

plouflagrenouille 06/08/2015 15:10

C'est après moi qu'il en avait quant à mon mari, réaction peu existante. Je le remettais en place toute seule comme une grande.
Avec mon mari il était fort taquin (comme avec pas mal de monde) mais jamais méchant.

Louis.peyé 06/08/2015 10:26

Bonjour, ces gens sont des prédateurs qui recherchent sans arrêts des proies dont ils nourrissent leur ego. Cet "ami" proche de votre conjoint en a t il après vous ou après vote mari ? qui est la 1ere victime de ce prédateur ? Généralement aussi ils essaient de faire le vide autour de leur proie, c'est dans leur stratégie. Comment réagit votre conjoint ? comment "voit-il" cet (son) ami ? Il peut être sa victime et veut vous en séparer ?
Ce qui est bien est de s'en rendre compte. Surtout ne dites pas de mal de celui ci. Observer votre conjoint et voyez s'il - par exemple fume t il - , a un petit "travers", une baisse de confiance en lui etc..., et suggérez lui d'aller consulter un thérapeute.... et ensuite accompagnez votre conjoint sur sa démarche. A un moment, il y aura un déclic. Accompagner et surtout ne dites rien de mal de son "ami", c'est à lui d'en prendre conscience. Une fois fait, "l'ami" cherchera une autre victime potentiel et le jour où tout se dérobe autour de lui, il sera comme une personne ou un animal qui crèvera faute de nourriture. Ce n'est pas de votre ressort.

marie 23/07/2015 22:08

Bonjour, Les vrais êtres humains sont ceux là qui savent venir en secours à leurs semblables quand ils souffrent. Cet
Homme m'a fait un prêt de 35000€ sans du tout me compliquer la tache au niveau des documents que demandent
les banques lors des demandes de prêt. Si vous êtes dans un besoin financier , grâce a lui jai aujourd'hui le super
marché du coin, il a été mon sauveur et vraiment je ne sais pas quoi lui faire c'est pourquoi jai décidé aujourd'hui de
témoigner en sa faveur vous pouvez le contacter par mail et suivre ses directives et vous serez satisfait en 48h
maximum .Je vous le confirme et dès cet instant s'il arrivait que vous ayez besoins d'un prêt veuillez bien prendre
contact avec lui . Donc vous qui êtes dans le besoin comme moi vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation il
pourrait vous aider son
mail : vincentspeer@outlook.fr
mail : vincentspeer@outlook.fr

louis peyé 24/07/2015 09:53

je vous remercie de vos renseignements que je garde par devers moi au cas oui.
le principal est pour moi que vous vous en êtes sortie et que vous puissiez poursuivre votre vie en toute sérénité.

hidia 22/06/2015 14:35

Bonjour,
Je vous remercie pour cet article. Actuellement, je fais face à une femme qui m'insulte sans aucune raison devant mon mari, mes belles soeurs. Ces dernières ne m'apprécient pas non plus. Grâce à votre article je pourrais enfin lui rendre l'appareil. C'est juste qu'elle me critique, m'insulte devant des gens gratuitement.Que faire face à ce genre de personne. Merci

louis Peyé 23/06/2015 08:40

Dans un premier temps, on peut se protéger en montrant que l'on n'est pas atteint par leurs paroles ou actions. Ce qui signifie que l'on a compris leur petit jeu. Et SURTOUT, ne pouvant pas discuter avec eux pour leur montrer raison, reste une seule solution à mes yeux - puisque nous ne sommes pas psychiatre - est le retrait, éviter autant que faire se peux d'être à leur contact. Lorsqu'ils s'aperçoivent que leur "amour" car ils savent vous dire qu'ils vous aiment et que c'est pour vous, pour vous protéger etc qu'ils agissent ainsi, alors n'étant plus disponible à leurs yeux, vont s'en prendre à une autre proie.

ThienHeria 21/06/2015 16:10

Bonjour Louis,

Merci pour votre article. Je ne suis pas tombé par hasard dessus. Aujourd'hui, je me sens plus ou moins mal, après avoir lu l'intégralité de l'article, je m'y retrouve complètement dedans dans certains passage. Je pense sincèrement que je suis quelqu'un de toxique, et ça me désole parce que je fais du mal aux gens que j'aime, mais c'est plus fort que moi, je les uses parfois jusqu'à ce qu'ils soient obligé de couper les ponts avec moi, le pire c'est que ça me rend très triste mais je n'arrive pas à changer.

Aujourd'hui, je suis à deux doigts de perdre une amie à qui je tiens beaucoup, c'est une ex petite amie. Je ne sais pourquoi mais je l'a dénigre constamment, je la juge, je l'a rabaisse quand elle me rapporte ses réussites personnel, tout ça pour quoi, par jalousie ? par manque d'estime de moi même ? par manque d'amour propre ? Je n'en ai aucune idée. J'aimerai comprendre...

Au début, je ne voyais pas ma personnalité comme toxique, je me considérai juste méchant, dans un coin, dans une bande, humour noir à descendre les autres, je me sentais méchant et inatteignable, j'aimais être une mauvaise personne mais j'ai depuis changé et évite de faire du mal aux gens pour rien, mais en ce qui concerne les personnes qui sont très proches de moi, je n'arrive pas à m'empêcher de rabaisser ou de dénigrer, ce sont des sortes de pulsions incontrôlable. Alors que ces proches, je les aimes. Pourquoi suis je ainsi ? Peut être mon inconscient qui aime se faire du propre mal ?

Je ne comprend pas, je sollicite un peu de votre temps pour que vous puissiez m'orienter ou m'aider. Je ne pense pas aller vers un spécialiste car j'ai déjà eu de mauvaises expériences avec une psychologue (impression qu'elle n'en avait rien à faire, incompétente, rallonger les séances...)

louis Peyé 22/06/2015 08:57

Hello Thierry,
Pour cela il faut remonter - très souvent - à la petite enfance. Il est possible que l'on vous a jamais montré comment être fier de soi, alors vous avez trouvé une solution. Pas la meilleure puisqu'elle fait des dégâts. Cela va susciter une longue rééducation. C'est vrai. Cependant vous êtes déjà au milieu du gué : vous en êtes conscient et cela est le plus gros travail. Que faire ? je pense que le mieux est d'aller voir un psychiatre car il est possible que vous ayez besoin de soins plus costauds. Par contre, ce que vous venez de faire avec moi, tenter de le faire avec les personnes que vous aimez, à qui vous tenez. Expliquez leur votre désarroi. Il est possible alors de progresser plus vite pour arriver de l'autre côté du gué. Bon courage.

gitane60 06/06/2015 17:50

Bonjour,mon mari était comme sa.tout par tout ou il passait ou s il voulait une femme ,la j était la méchante dans tout,c était pas facile a vivre,il est mort a prêt 36 ans de mariage,.mes fils son comme lui,,merci de me lire

marie 23/07/2015 22:07

Bonjour, Les vrais êtres humains sont ceux là qui savent venir en secours à leurs semblables quand ils souffrent. Cet
Homme m'a fait un prêt de 35000€ sans du tout me compliquer la tache au niveau des documents que demandent
les banques lors des demandes de prêt. Si vous êtes dans un besoin financier , grâce a lui jai aujourd'hui le super
marché du coin, il a été mon sauveur et vraiment je ne sais pas quoi lui faire c'est pourquoi jai décidé aujourd'hui de
témoigner en sa faveur vous pouvez le contacter par mail et suivre ses directives et vous serez satisfait en 48h
maximum .Je vous le confirme et dès cet instant s'il arrivait que vous ayez besoins d'un prêt veuillez bien prendre
contact avec lui . Donc vous qui êtes dans le besoin comme moi vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation il
pourrait vous aider son
mail : vincentspeer@outlook.fr
mail : vincentspeer@outlook.fr

louis peyé 09/06/2015 08:32

bonjour Gitane 60.
Vous avez passé une sale vie. J'espère que maintenant vous pouvez enfin jouir un peu de votre vie.
Autant que faire ce peu, vivez maintenant exclusivement pour vous.

rayan 14/05/2015 12:43

Oui, c'est ce que j'ai toujours fait. Pourriez-vous me conseiller un livre qui traite sur le sujet en profondeur?

marie 23/07/2015 22:07

Bonjour, Les vrais êtres humains sont ceux là qui savent venir en secours à leurs semblables quand ils souffrent. Cet
Homme m'a fait un prêt de 35000€ sans du tout me compliquer la tache au niveau des documents que demandent
les banques lors des demandes de prêt. Si vous êtes dans un besoin financier , grâce a lui jai aujourd'hui le super
marché du coin, il a été mon sauveur et vraiment je ne sais pas quoi lui faire c'est pourquoi jai décidé aujourd'hui de
témoigner en sa faveur vous pouvez le contacter par mail et suivre ses directives et vous serez satisfait en 48h
maximum .Je vous le confirme et dès cet instant s'il arrivait que vous ayez besoins d'un prêt veuillez bien prendre
contact avec lui . Donc vous qui êtes dans le besoin comme moi vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation il
pourrait vous aider son
mail : vincentspeer@outlook.fr
mail : vincentspeer@outlook.fr

louis Peyé 23/05/2015 09:02

je suis désolé de vous répondre avec retard, j'ai du me faire plâtrer la cheville et rechercher où j'avais mis cette référence que je vous donne ci-dessous.

Isabelle Nazare-Aga sur les manipulateurs. ISBN : 978 2 7619 1971 5 ;

Anonyme 06/05/2015 11:24

Bonjour ,je suis tombé par hasard sur votre article et là ohhhhh surprise j'ai reconnu une blogueuse qui par ces méchanceté ( vole de photos ,faux blogs et surtout montage odieux ) se prends pour le centre du monde et qui de plus passe son temps à fouiller sur les blogs et FB pour y semer sa méchanceté , en fin de compte même sa famille et sa fille et petit enfants l'ont renié à cause de ces histoires ,il faut avoir vraiment une vie de M .... pour la passer ainsi sur le net ,MAIS LA ROUE TOURNE ET ELLE DEVRAIT SE MEFIER
Merci pour cet article très réaliste

marie 23/07/2015 22:07

Bonjour, Les vrais êtres humains sont ceux là qui savent venir en secours à leurs semblables quand ils souffrent. Cet
Homme m'a fait un prêt de 35000€ sans du tout me compliquer la tache au niveau des documents que demandent
les banques lors des demandes de prêt. Si vous êtes dans un besoin financier , grâce a lui jai aujourd'hui le super
marché du coin, il a été mon sauveur et vraiment je ne sais pas quoi lui faire c'est pourquoi jai décidé aujourd'hui de
témoigner en sa faveur vous pouvez le contacter par mail et suivre ses directives et vous serez satisfait en 48h
maximum .Je vous le confirme et dès cet instant s'il arrivait que vous ayez besoins d'un prêt veuillez bien prendre
contact avec lui . Donc vous qui êtes dans le besoin comme moi vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation il
pourrait vous aider son
mail : vincentspeer@outlook.fr
mail : vincentspeer@outlook.fr

louis Peyé 12/05/2015 09:35

UN seul conseil : n'entrez pas dans son jeu, ignorez là.

rayan 05/05/2015 02:54

Bonjour,

Je suis tombé par hasard sur votre article et j'y ai trouvé tous les défauts de mon ex femme. Je suis entièrement d'accord avec tout. Si j'avais lu votre article avant ça nous aurait peut etre evité le divorce. Parmi ses plus grands défauts: c'est le fanatisme religieux tout en étant hypocrite (tout dans la parole mais rien dans les actes, critiquer ceux qui ne sont pas d'accord alors qu'ils sont peut etre meilleurs que soi etc), rabaisser les autres, faire du mal et puis se faire passer pour la victime etc je pense que cela est du au manque d'amour de sa mere. J'ai toujours été calme avec elle et je ne lai jamais frappé quand elle me frappait et me disait les pires des insultes. Mon soucis je pense, c'est que je ne savais pas à qui j'étais marié (quand elle mentait, je ne le remarquais pas et quand elle me trompait pareil) j'ai tjr été trop naïf!!! J'ai voulu l'ignorer mais ce n'est pas possible car nous avons des enfants en commun qui n'ont rien demandé. Dorénavant j'essaierai d'appliquer vos conseils precieux même si c'est dure car quand je suis devant elle, je beuge et je n'ai pas de répondant alors que c'est moi qui a raison!!! Mais bon c'est triste pour elle car maintenant elle vit avec un ancien ami a moi avec qui elle me trompa (ils sont cohabitants non declarés, chomage pour lui et elle rmi), qui la frappe et qui est un toxique tout comme elle avec une apparence pieuse! Et pour ma part je me suis remariais et les enfants vivent avec moi. Un grand merci pour cet article car il m'a beaucoup aidé.

Lilou 16/04/2015 13:57

Bonjour
Je me suis un peu retrouvé dans votre article... Je reconnais être hypocrite. Mais j'aimerais comprendre mon attitude pour la corriger. J'ai le trentaine, mariée, 2 enfants , mais je n'ai pas de véritables amies. Et je pense que c'est mon hypocrisie qui fait que je n'arrive pas à etablir une vraie relation d'amitié .... Je me remets souvent en question, je me dis même que je devrais tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de dire quelque chose..mais c'est plus fort que moi. J'arrive difficilement à tenir un secret, ...j'en souffre et j'aimerai changer. Je n'ai pas beaucoup confiance en moi, assez introvertie, et j'ai souvent pas le comportement qu'il faudrait quand je suis avec d'autres personnes... Si vous avez des conseils. Merci

louis. peyé 17/04/2015 09:28

Hello Lilou, personne n'est parfait. L'important est de le conscientiser. Voilà qui est fait. C'est primordial. Vous connaissez les effets mais vous ignorer la cause. Celle-ci remonte vraisemblablement à votre enfance. Depuis, vous avez mis vos souvenirs sous "le tapis" mais malheureusement ils agissent toujours. Vous avez un grand désir d'avoir de bonnes relations avec votre entourage. C'est très motivant.
Je vous suggère d'aller consulter un thérapeute qui vous aidera à soulevez ce "tapis" qui cachent la cause de vos tourments. Petit à petit, vous balaierez cette causse et ainsi on vous recherchera pour votre chaleureuse humanité.

louis Peyé 03/04/2015 09:37

Mahine, dans la mesure du possible, c'est ce qui reste à faire. Si par contre, tu es son subordonné (dans la profession par exemple), il faut apprendre à se protéger.

mahine 02/04/2015 17:09

ces gens la il faut les ignorer completement.

moi 20/12/2014 10:23

comment donner un nom de maladie a des traits de personnalitée, personne n'est que bien ou que mal, il n'y as que des gens qui nous correspondent ou non

louis.peyé.over-blog.com 24/07/2017 12:54

Message supprimé. Mon blog n'est pas un support de pub gratuit.
Si ce que vous racontez est vrai, vous avez intérêt à aller consulter.

Louis Peyé 22/12/2014 10:11

Généralement les "rebelles" sont souvent des leaders (De Gaulle) . Nous sommes tous perfectible, la vie est faite pour cela. Il est bon d'avoir une personnalité, savoir ce qui est bon et mauvais pour soit et son entourage plutôt que de suivre le bien ou le mal - qui sont basés sur la culture environnemental. On ne plait pas à tous, c'est vrai, mais savoir dire NON à quelque chose qui ne nous correspond pas permet de mieux vivre en conformité avec son être profond.

marianna 20/12/2014 17:26

Bonjour, merci de votre réponse, j'ai aussi 60 ans et j'ai appris beaucoup de chose, je n'ai pas toujours été sage. Dans ma jeunesse j'étais plutôt rebelle, la vie m'a calmée mais être toxique, je suis sure ne l'avoir jamais été. Par contre trop directe et trop franche, c'est pas toujours apprécier. Merci encore.

louis Peyé 20/12/2014 11:34

Vous avez entièrement raison. Seulement dans cet article, je ne propose que des symptômes qui correspondent le plus souvent à des personnes toxiques. Celles sont souvent des personnes en difficultés sociales et manifestent leurs dérangements de cette façon. Lorsque l'on est bien dans sa tête, on agit d'une manière différente pour communiquer.

marianna 13/12/2014 15:18

Bonjour, je vais bientôt partir en retraite et je peux dire que j'ai eu affaire à plusieurs personnes très différente. J'ai su aussi apprendre à regarder le bon coté des gens, être attiré par celles ou ceux qui me ressemblait. J'ai su faire des choix pour une confidente, je me suis jamais trompé. La personne vraiment nuisible à droit juste un bonjour et je me ferme carrément à cette personne. Travailler en équipe m'a fait beaucoup évoluer pour mon comportement personnel.

louis 14/12/2014 09:44

Marianna vous êtes une personne sage. Souhaitons que toute personne qui rencontre des personnes toxiques aient la même conduite que la votre.

toto 31/07/2014 19:38

en gros votre conseil c'est éviter tout le monde ....

Bido 22/01/2015 11:13

Oui pcq à chaque description, on reconnait au moins une de nos fréquentations ! hahaha mais on ne peut pas s'éloigner de tout le monde, chacun à ses défauts on est humain, il faut apprendre à les mettre de coté, savoir garder une partie de notre vie privé, se protéger, et si vraiment la personne est insupportable la mettre de coté ! pcq souvent les personnes ne se rendent pas compte de ce qu'elle sont. Oui il est possible aussi de se reconnaitre en partie dans certaines descriptions, mais quelle personne, sérieusement, vous dira "oui moi je suis méchante, mesquine, je suis au courant, et j'aime ça". Personne, non.

Louis Peyé 02/08/2014 09:35

pourquoi ? vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs de ces descriptions ?

Maîté 18/12/2013 22:30

ces remarques sont très judicieuses le fait de couper les ponts pour ne plus subir un amour dévastateur est très courageux mais j'estime qu'il faut laisser un espoir de retour à celui qui s'est égaré et être prêt à lui ouvrir à nouveau les portes de notre coeur quand il s'avère que cette personne à corriger son état d'esprit et fait les pas nécessaires pour retouver son équilibre mental et spirituel et ce, à bras grand ouverts!

Louis Peyé 19/12/2013 11:12

Cher Maité, vous êtes une personne ordinaire et semble -t-il non névrosée. Je veux dire par là, que votre façon d'entrevoir les évènements est normale et que avant de prendre une décision vous pesez le pour et le contre. Comme vous êtes une personne sensée, vous avez tendance à projeter sur l'Autre ce que vous êtes. Or malheureusement, l'Autre n'a pas la même vision du monde. Très souvent, ces personnes ont un hyper ego et veulent compenser leur manque par le pouvoir de domination sur l'autre. Le seul moyen de récupérer ce genre d'individu nocif et qu'il consente à consulté non un psychanalyste mais bien un psychiatre. Il est possible que vous aimiez cette personne. Demandez vous si vous êtes qualifiée pour le suivre sur le chemin de sa prise de conscience ? Etre dans le déni peut vous occasionner, à terme, à consulter vous même un thérapeute.

Jouss 14/12/2013 01:32

Il faut couper les ponts avec toutes personnes nuisibles pour sa vie : elles sont sans pitié, très jalouses et même si elles s'excusent, ce n'est que de façade, elles recommencent toujours à vous nuire et vous regretterez de leur avoir pardonné, car elles recommenceront à vous nuire et chercheront à vous induire en erreur volontairement, pour mieux se moquer de vous ensuite.
FAITES-LEUR BARRAGE ET SOYEZ TRèS FERME AVEC EUX : Non c'est non, et il n'y a pas de retour en arrière possible !

louis Peyé 14/12/2013 16:18

Vous avez compris. il n'y pas d'autres alternatives. Cela fait TRES mal si c'est personne fait partie de vos très proches. Il faut avoir de courage de dire : "courage fuyons ! "

Gérard Menvukelkinkomtoi. 27/11/2013 14:15

Ok.

Présentation

  • : Le blog de louis.peye.over-blog.com
  • : Réflexions qui suis-je ? où vais-je ? pourquoi ?
  • Contact

Recherche

Liens